Bébé à la bibliothèque – Mode d’emploi inside – Lecture #1

Pour nous l’histoire a commencé quand The One a eu six mois et que notre balade quotidienne nous a mené jusqu’à la bibliothèque du coin. Comprenez, il en avait assez des magasins… Je me voyais m’installer dans un petit coin, lui lire tout bas une histoire qu’il ne comprendrait pas. C’est là que l’univers des livres pour enfants s’est ouvert à nous.

Bien loin de ce que j’imaginais il y a avait un espace immense qui leur était entièrement dédié, des tapis, des bacs de livres à foison, tout à portée même des plus petits, on pouvait y accéder avec sa poussette (même les jours de pluies), il y a avait régulièrement des jours lectures de contes et comptines pour les bébés, et enfin de merveilleuses personnes aimant leur travail qui ont su nous accompagner dans cette découverte.

IMG_0700

The One 6 mois, bibliothèque du Chesnay.

 

Je n’avais pas tellement d’à priori, je n’y avais juste pas pensé, cela peut paraître évident, mais voici ce que j’ai appris (et retenu) :

  • On a le droit de passer une après midi entière avec son bébé à la bibliothèque sans ouvrir aucun livre !  Et oui, il y a des jours où bébé aura envie de jouer, de crapahuter, de faire des vocalises et pas d’écouter, ni de regarder (même a deux ans ! ). Peut importe l’essentiel c’est de passer un bon moment.
  • On peut commencer un livre par la fin !
  • On peut changer de livre en cours de route. Le but étant de les initier à un plaisir, un échange, pas de les contraindre.
  • Un bébé à six mois peut s’émerveiller devant un livre à toucher. En y découvrant différentes matières et pour le plaisir de faire comme maman en gratouillant ce drôle de truc.
  • Les bébés ne voient pas tout de suite les couleurs comme nous les voyons c’est pour cela qu’ils apprécient les images à fort contraste (le plus fort étant du blanc sur noir ou vis versa).
  • Il existe des livres adaptés à tous les âges pour les plus petits avec des bords arrondis pour ne pas se blesser par exemple ou encore adaptés en taille pour pouvoir en tourner les pages.
  • Si vous êtes a côté et avec lui, il n’y a pas de raison que bébé abime le livre.
  • Lire face à son bébé lui permet de vous voir sourire, parler et vous permet de voir ses réactions, ce qu’il aime.
  • Bébé, pour notre part, a préféré les livres durs aux livres en tissu qu’il devait plus assimiler à des doudous. Mais j’imagine le plaisir d’un tout tout petit à mordiller un livre en plastique ou en tissu.
  • Demander à sa bibliothécaire de vous recommander des livres adaptés à l’âge de votre enfant peut être une riche idée ! On m’a souvent orienté vers des livres que je n’aurais pas pensé proposer à mon bébé et qui ont eu beaucoup de succès.

En bref… Le Livre pour les bébés, puis enfants, est un véritable outil sensoriel, auditif, émotionnel, tellement riche de découvertes. Il y a de ces livres qui vous invitent à réinventer la lecture : en retournant le livre par exemple pour pouvoir en suivre l’aventure, d’autres qui vont vous faire changer de tons, parler à voix haute, aigue ou basse. Il existe aussi des livres qui se lisent dans le silence, des livres dont le doigt de papa ou maman peut être le héros. Tout ceci est d’autant de richesses et de manières d’affiner la vision de ce qui nous entoure, d’en voir les nuances. Puis plus tard pour les plus grands d’enrichir son vocabulaire, de comprendre leur petit univers, de comprendre la cause à effet (ne serait ce qu’avec un livre qui fait du son pour un bébé), de rêver, d’imaginer, de dépasser ses difficultés ou de se préparer à grandir.

DSC_0312a

Biblio perso, made in chez nous.

Et oui c’est un peu tout ça les livres, enfin pour moi. Et vos minis, comment ont ils apprivoisé la chose ?

Happy Christmas#1 – Je craquerais bien pour : Nature et Découvertes.

001 - Copie

1.Tapis de jeu design – 2. Hochet bébé type Montessori – 3. Un Food truck pour les loulous – 4. Les comptines classiques – 5. Arbre à empiler (attention l’âge minimum n’est pas indiqué) – 6. A enfiler – 7. Livre musicale : instrument du monde – 8. Livre « Montessori » sur le temps qui passe – 9. Livre cache-cache – 10. Puzzle  11. Avion trotteur

Et cette semaine jusqu’au 15 novembre : 15 à 20% de réductions

fonction de si vous avez la carte (marche aussi si une amie l’a 😉 )

Une chambre de grand !

Un peu de déco aujourd’hui. Avec quelques photos de l’univers de mon grand (au moins tout ça… à 3 ans et demi !).

Nous voici donc passé en mode : « chambre de grand ». C’est à dire que tout est à sa porté. Il peut atteindre les choses les plus « fragiles » ou « précieuse » parce que… « Tu es un grand maintenant. Tu peux toucher. Mais on sait que tu feras bien attention de ne rien casser, n’est ce pas mon chéri ? » Et après plus de trois mois d’essai (oui j’ai un peu de retard dans le post ^^’)… Je peux vous dire que ça a fonctionné.

Cet article m’a été inspiré par le blog journal des mamans qui proposait de partager l’univers de la chambre de nos petites têtes blondes… brune… ou rousse ? Pour un concours qui est malheureusement depuis un moment terminé.

DSC_0518DSC_0568 - Copie (2)

DSC_0516DSC_0521DSC_0557DSC_0560DSC_0555DSC_0540DSC_0579

1- « Bijoux de porte » Miffy provenant de la première peluche que je lui ai acheté c’était à saint malo (ici nous en avons chacun un ) /  2- The One est un pilote de formule 1, un chevalier qui chasse les méchants dragons, un samouraï ninja, un docteur au grand cœur quand maman se fait bobo (ça arrive souvent) « faut pas pleurer maman je vais te guérir ». *in love* / 3- Son coin à lui -parce que moi j’ai horreur de ces dessins animés qui nous envahissent le pare soleil, le cartable, jusqu’aux sous vêtements ! – mais que j’aime trop lui faire plaisir.. *craquage* / 4- Son désordre… et Ses petites voitures qu’il chérit tant / 5-7-9- Sa collection de boite à musique / 6- Badé La seule à avoir un nom. / 8- Celui-là c’est le dragon gentil / 9- Ma collection père castor, il les adore.

DIY : Invitations + typographie pour une baby shower

Je reviens sur la baby shower le temps de vous parler typographie.

Inviter ses amis et sa famille pour sa baby shower cela peut se faire d’un simple coup de fil, mais c’est quand même un évènement (non ?) et donc l’occasion d’envoyer une invitation ! On peut être une reine du scrapbooking et la faire soit même sur papier cartonné ou encore la réaliser sur pc et pourquoi pas l’envoyer par mail ?

J’ai choisi de l’associer à un thème qui se retrouvera ensuite tout le long de la baby shower. Le temps de se mettre d’accord avec mon acolyte et c’était partie ! Nous sommes restées classique, jouant sur les objets symbolique du nourrisson : Hochet, tétine, body, biberon… C’est tellement Cute !

Voici le faire part que j’ai crée et la manière dont je m’y suis prise, n’étant pas du tout graphiste : Nouvelle image bitmap (2) L’invitation se présente sous deux volets.

A gauche la couverture : Pour laquelle j’ai utilisé un vecteur libre de droit trouvé sur freepick.

A droite l’intérieur droit : Que j’ai réalisé à partir du logiciel picMonkey à partir de l’option design, custom, 2000×2000 et make it ! Ensuite à partir du  » petit papillon  » à gauche vous pourrez ajouter des formes (comme la bannière grise ). Avec le  » T  » vous pourrez taper vos textes en jouant sur les différentes typo.

Enfin j’ai repris le tout sur Paint (programme présent sur tous les pc) pour copier-coller les icones du vecteurs et ajouter les traits. Mais vous pouvez faire des choses très bien juste à partir de Paint simplement en téléchargeant des typographies.

Voici celles que j’ai sélectionné : Nouvelle image bitmap (2) - Copie2

Vous pouvez les trouver gratuitement sur internet. La première avec les doudous se nomme : Kr babys Favorites.

Attention ! Si tout ce que je vous propose est gratuit et libre de droit cela ne vaut que dans le cercle privé.

Diy enfant – Un garage faint main et une peinture

Deux DIY en un pour bien démarrer ! Je vous présente ici la version petites voitures mais vous pouvez imaginer faire de même avec les animaux de la ferme !DSC_0018

Matériel DIY 1

Une boite à chaussure

Un cutter (pour vous)

Pinceaux, torchon, verre d’eau, assiette (ou feuille de papier plastifié)

Des véhicules de différentes tailles

En pratique : découpez un morceau de carton (sur une autre boite au besoin) pour faire une rampe, vous pouvez peindre une piste d’atterrissage pour un hélicoptère, créer un parking, une caserne de pompier. Selon l’âge et le caractère de l’enfant vous pouvez l’accompagner à la peinture.

***

DSC_0014

Matériel DIY 2

Une feuille un peu épaisse type canson

Pinceaux, torchon, verre d’eau, assiette (ou feuille de papier plastifié)

Une voiture qui « ne craint pas trop » (a qui on donnera un bain une fois fini ! )

optionnel : du scotch à mettre sur le pourtour de la feuille qui vous fera un joli cadre lorsque vous le retirerez quand bouchon aura tout peinturluré !

En pratique : Faites couler la peinture à flot et roulez jeunesse ! Et avec les doigts en prime c’est encore plus rigolo ! Vous pouvez aussi noter le nom des animaux ou coller une image (sticker si vous en avez) pour que lui (elle) s’amuse à associer leurs empreintes.

DSC_0699

Et voici l’œuvre à coté de celle de maman.

Les cadeaux pour les maîtresses, maîtres, Atsem et nounous ?

Untitled

Et oui il paraît que cela se fait…. Mon petit bonhomme est en petite section alors la question ne s’était jamais posée avant. Je ne crois pas en avoir jamais fait étant enfant. C’est bien dommage parce que j’adore faire des cadeaux !

Bien entendu il n’y a aucune obligation, et vous n’êtes pas une mauvaise mère si vous ne faites pas de cadeaux, que ce soit dit ! Surtout si vous ne pouvez pas voir la maitresse de vos miss and misters pour x ou y raison. Le feeling c’est pas avec tout le monde, et des fois pour cause !

Je me souviens en revanche que lorsque nous étions petits il arrivait que l’on offre des cadeaux à mes parents. Ils ne faisaient « que » leur métier. Cependant … je trouvais cela symboliquement intéressant, que ce soit une bouteille de vin, les madeleine maison d’une grand-mère ou encore un napperon au crochet… qu’importe. Parce qu’au delà d’un simple « merci » qui suffit en soit, pourvu qu’on en prenne la mesure, offrir un petit quelque chose c’est matérialiser de la reconnaissance. Parce que déjà : on y pense, on le cherche, on en parle, on y réfléchit, on se questionne sur l’autre et enfin on s’habille le cœur à l’idée du plaisir que cela (on l’espère) va procurer.

Bref cette année nous faisons un cadeau à la maitresse et à la super Atsem, c’est décidé ! Oui, mais quoi….?

Après quelques longgggues minutes (heures ?) de recherches (je suis un tout petit peu exigeante) voici ce que j’ai glané à gauche, à droite, ce que j’ai imaginé, ce que j’apprécierais recevoir… enfin si j’étais maîtresse :

PicMonkey Collage

Après avoir fait grandir, avoir supporté et soutenu tous nos petits monstres durant toute cette année scolaire, nous pourrions vouloir leur faire passer un des messages suivant :

Et un petit ajout de dernière minute, il était passé entre les mailles du filet celui-là et c’est un gros coup de cœur : pot à crayon crea-bisontine (14 € ) ♥♥♥

accessoires-de-maison-pot-a-crayons-les-crayons-de-ma-ma-14195135-dsc02975-71bf5-50522_570x0

L’autre option c’est de faire son cadeau soit même avec ou sans miss et mister :

  • Une bougie avec un petit message de remercîment collé dessus.
  • Un pot de fleur peinturluré par votre mini vous.
  • Des madeleines maison fourrées Nutella.
  • Simplement un joli dessin de mister ou miss.

Ou de s’inspirer de la merveilleuse Minireyve (ça boutique c’est ici):

diy-maitresse-2 cadeau-maitresse-04 merci-maitresse-DIY02-02

En espérant que cet article vous ai inspiré et plu ! Et vous, vous offrez quelque chose cette année ?

Il est arrivé !!!

Et il a mis le monde en pause.

Il est arrivé. Non, pas vraiment dans le sens où vous l’entendez… A vrai dire il était déjà là bien sûr. Il est beau… forcément il n’existe rien de plus beau… hormis son frère… et puis son père, oui évidement. C’est un amour comme son ainé avant lui. Leurs visages sont déjà bien distincts. Nous le couvrons tous les trois de baisers. Nous pourrions appeler notre maison : « Bonheur ». Et nous la souhaitons à tous (enfin chacun la sienne, entendons nous bien).

Pour tout avouer… Je n’étais pas tout à fait… prête ? Si, si … j’avoue, mais j’avais tout de même commencer ici et là… FotorCreated

Une collection de « chaussons », craquage total sur un doudou fait main by Tell Me Lili (dont je vous conseil largement la boutique… tout y est juste divin), un album photo de naissance Larousse, Un bidon qui grossit bien, des petits vêtements repassés… ceux de son grand frère que j’avais religieusement gardé, certains chinés et d’autres coup de cœur en magasin, du tissu pour eux, une baby shower tellement réussi (merci encore à vous), un meuble à langer (Vertbaudet), et une chambre qui se monte.

Je pense que la grossesse est une étape nécessaire. A quoi ? Non, bien sûr les nausées et ses consœurs les vomissement, les nerfs bloqués, la transformation de notre corps (de petit bidon mignon à baleine échouée gros bidon) , les jambes lourdes, les hém… (bref, vous m’avez comprise) ce n’est pas ce qu’il y a de plus « nécessaire ». Mais quelques part cela nous permet de le réaliser ce petit être qui arrive. De préparer sa venu. Et je ne parle pas que de sa chambre, je parle aussi de nos cœurs.

On dit aux ainés que le cœur d’une maman grossit en même temps que son ventre. Maintenant je le réalise. C’est comme un nouvel espace rien qu’à lui, qui n’ampute rien à l’autre. En bref… Il est arrivé et tout a été évident, simple, beau. Bienvenue à toi mon miracle.

IMG_2694  La collection des « chaussons »

Ps : Pour le moment il ne dort jamais très longtemps, nous apprenons à nous connaître même si la complicité est pour moi déjà complète, il a même sourit plusieurs fois à mes rires, mots et sourires. Alors je reprend doucement le blog !